Rafale à Blanc

Ces deux sculptures in-situ ont été réalisées en septembre 2017, et présentées ensemble dans le même lieu, à la galerie Licence III (Perpignan).

Dans l’ordre d’apparition :

– Échappée du 09.09.2017

Installation in-situ réalisée avec des ficelles et du plâtre naturel. Des ficelles de 3 mètres de long ont été trempées dans du plâtre jusqu’à 2,30 mètres puis attachées au plafond de la galerie.
Une fois le plâtre sec, elles sont brûlées après les 2,30 mètres, elles se retrouvent alors détachées du plafond. Certaines trouvent leur point d’équilibre, d’autres chutes.

Lien vidéo des cordes lors du détachement

– Soutient par le moule

Cette sculpture est composée de plâtre naturel, d’un ballon de baudruche et d’un tube en plexiglass.
Un ballon a d’abord servi de moule pour former le plâtre. Lentement, l’air qu’il contient s’en échappe.
Le ballon, une fois rétracté, porte la sculpture de plâtre au bâton de plexiglas.
Le moule qui traditionnellement disparaît, change d’aspect et permet à la sculpture d’être maintenue, de ne pas chuter.

  • 01-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 02-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 03-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 04-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 05-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 06-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 07-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 08-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 09-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 10-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 11-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur
  • 12-echappeedu09.09.2017-hugo-bel-artiste-sculpteur